Accéder au contenu principal

Paroles d'honneur - Leila Slimani et Laëtitia Coryn

Bonjour à tous,


Ce matin j'ai envie de vous parler d'un superbe roman graphique. Il s'agit de "Paroles d'honneur" écrit par Leila Slimani (Prix Goncourt 2016 pour Chanson Douce) et Laëtitia Coryn.

Mais déjà, c'est quoi un roman graphique ? 
-> D'après mes petites recherches, c'est une forme de BD. En effet, il se présente en planches avec des bulles et l'aspect d'une BD. Toutefois, il sera beaucoup plus long qu'une BD classique (adieu les 46 planches et pas une de plus, les Tintin qui s'arrête à la page 62 etc.).
Ensuite, l'histoire est plus proche d'un roman que de celle d'une BD. En effet, on suit notre personnage du début à la fin de l'aventure, en quelque sorte c'est un one shot. Il est toutefois possible de trouver quelques romans graphiques en plusieurs tomes. 
J'ai aussi compris que visiblement la définition prêtait à confusion et que les avis étaient divergents sur la question comme très souvent en matière de livres j'ai l'impression 😋
Mais je vous laisse vous forger votre opinion et chercher plus d'infos si la question vous intéresse ! 


Editions Les Arènes - 2017
104 pages

4ème de couverture:

"Rabat, été 2015. Suite à la parution de son livre "Dans le jardin de l'ogre", un roman cru et audacieux qui aborde la thématique de l'addiction sexuelle, Leila Slimani part à la rencontre de ses lectrices marocaines. Face à cette écrivaine franco-maghrébine décomplexée qui aborde la sexualité sans tabou, la parole se libère. Au fil des pages, l'auteur recueille des témoignages intimes déchirants qui révèlent le malaise d'une société hypocrite dans laquelle la femme ne peut être que vierge ou épouse, et où tout ce qui est hors mariage est nié : prostitution, concubinage, homosexualité.
Le code pénal punit toute transgression : un mois à un an de prison pour les relations hétérosexuelles hors mariage, six mois à trois ans de prison pour les relations homosexuelles, un à deux ans de prison pour les adultères. Soumises au mensonge institutionnalisé, ces femmes nous racontent les tragédies intimes qui égrènent leurs vies et celles des femmes qui les entourent : IVG clandestines, viols, lynchages, suicides.
Toutes sont tiraillées entre le désir de se libérer de cette tyrannie et la crainte que cette libération n'entraîne l'effondrement des structures traditionnelles. A travers cette BD, il s'agit de faire entendre la réalité complexe d'un pays où l'islam est religion d'Etat. Et où le droit des femmes passera, avant tout, par la défense de leurs droits sexuels."


J'ai beaucoup apprécié cette BD car elle défend des valeurs qui me correspondent et qui sont aussi les miennes. En effet, pour moi, la femme à le droit d'être libre et de disposer de son corps comme bon lui semble. Bien sur, c'est facile à dire depuis un pays libre ou depuis maintenant très longtemps la femme à acquis des droits et des libertés. Peut-être que si je vivais au Maroc ou dans un pays plus conservateur, ce serait plus difficile à avouer. 
Mais bref, la question n'est pas là.. Je pense réellement que les femmes devraient avoir partout dans le monde, les mêmes droits que les hommes mais aussi en conséquences les mêmes devoirs. Il me semble évident que c'est un sujet polémique dans certaines parties du globe, peut-être même un sujet interdit, mais il faut aussi que le monde se rende compte de ce qui se passe un peu plus loin que derrière sa porte pour que les droits des femmes évoluent à travers le monde.


Cet ouvrage m'a particulièrement touchée, car en tant que femme forcément, on se sent atteinte par ce que peuvent vivre les femmes marocaines. En effet, leur condition me touche. Même si certaines sont plus affranchies que d'autres et osent afficher leur célibat, ne pas porter le voile au travail, on ressent quand même leur peur ou leur malaise a évoquer la question de la sexualité. 
Les récits de ce livre sont glaçants et on ne pense pas toujours, vu de la France, que certaines femmes subissent au quotidien, injustices et brimades au nom de la loi. 


Ce livre d'une très bonne qualité autant du point de vue des graphismes que des textes, devrait être diffusé au plus grand nombre afin que la condition de la femme et de sa sexualité puisse évoluer et devenir plus libre !


Avez-vous lu ce roman graphique?
Qu'en avez-vous pensé?


Bon week-end à tous :)


Salomette

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Esprit d'hiver - Laura Kasischke

Bonsoir à tous,


Ce soir, j'ai achevé ma lecture d' "Esprit d'hiver" de Laura Kasischke. Encore une lecture dans le cadre du Cold Winter Challenge, que j'ai lu dans la catégorie stalactites ensanglantées.

4ème de couverture :
"Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d'angoisse inexplicable. Rien n'est plus comme avant. Le blizzards s'est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant..."


Ça y est j'ai enfin lu ce livre qui trainait depuis au moins l'an dernier dans ma PAL. En effet, la couverture ne m'inspirait vraiment pas, ce qui a tendance a me bloquer.. Je ne sais même plus d'où j'ai ce livre, mais une chose est sure, ce n'est pas moi qui l'ai acheté ! 

Concernant l'histoire, j'ai eu énormément de mal a…

D'en haut, la Terre est si belle - Toni Bruno

Bonsoir à tous,

Et voici ma toute dernière lecture, à nouveau un roman graphique, en lien avec les astronautes !  Il s'agit "D'en haut, la Terre est si belle" de Toni Bruno

4ème de couverture : 
"Une histoire d'amitié qui dépasse les frontières. Akim Smirnov est un cosmonaute soviétique, véritable héros de sa patrie pour la course aux étoiles. Mais depuis sa dernière mission, quelque chose s'est brisé en lui. Il semble même peu probable qu'il décide de partir à nouveau dans l'espace, malgré la pression de son gouvernement. Frank Jones, psychologue américain, est peut-être le seul homme capable de l'aider à surmonter son traumatisme. Sauf qu'à l'heure de la guerre froide, traverser le rideau de fer signifie trahir son propre pays. A moins que les motivations de Jones soient autres que purement médicales..."

J'ai lu cette BD juste après avoir terminé "Dans la combi de Thomas Pesquet" et je peux vous dire que ces deux ou…

Swimming Pool - Sarah Crossan

Bonjour à tous,

Me revoilà avec une nouvelle lecture jeunesse : Swimming Pool de Sarah Crossan. Et oui, je suis en vacances et j'ai beaucoup de temps devant moi :)

4ème de couverture :
"Kasienka vient d’arriver en Angleterre avec sa mère. Elle qui n’a jamais connu que la Pologne fait sa rentrée dans un pays qui n’est pas le sien, avec des gens qu’elle ne connaît pas, dans une langue qu’elle maîtrise mal.  Et le soir venu, de quartier en quartier, elle cherche son père, qui a quitté le domicile familial sans laisser d’adresse. Bref, ce pays est gris, humide, et parfois assez inhospitalier.  Heureusement, il y a la piscine, il y a l’eau. Et dans l’équipe de natation, il y a William…"



Personnellement, j'ai beaucoup aimé la présentation de ce livre. En effet, tout est écrit sous forme de vers et j'ai été séduite !  Cela change vraiment de lire de cette façon et du coup le roman ce lis très rapidement. Je pense que cela pourrait aider des jeunes à renouer avec la lecture…